Nos missions

 

L’ accompagnement des habitants.

L’accompagnement social au logement est :

  • Relationnel : il se construit souvent dans le cadre de vie de la personne, ce qui renforce le lien d’intimité. Une relation de confiance mutuelle est indispensable, elle se construit de manière progressive.
  • Modulable : il s’adapte à l’évolution de la personne, à sa singularité. Il se construit « sur mesure » et prend des formes concrètes très différentes selon les besoins et projets de chaque personne. Il est négocié avec chacun et évolutif.
  • Global : le logement est en interaction avec tous les autres domaines de la vie (la santé, l’éducation, l’emploi…). L’accompagnement au logement est par nature multidimensionnel. En découle un indispensable travail en réseau.

Il vise à permettre l’accès, l’appropriation et le maintien au logement décent.

Il préserve l’intimité et en valorise l’autonomie.

L’ accompagnement collectif de groupes d’habitants

Il poursuit différents objectifs, dont certains sont tournés exclusivement vers le groupe d’habitants…

  • Offrir des espace-temps de rencontre conviviaux entre habitants
  • Aider le groupe à établir et respecter des modalités de fonctionnement permettant à chacun d’évoluer dans un cadre respectueux et rassurant
  • Promouvoir le partage d’expériences ainsi que l’échange de services et de savoirs
  • Réduire les dépendances en s’appuyant sur la complémentarité des profils et des compétences des uns et des autres
  • Renforcer l’estime de soi des ménages en situation précaire en leur permettant de s’investir dans un projet commun, de le gérer et de le faire fonctionner collectivement
  • Stimuler l’intelligence collective

Et d’autres visent un rayonnement plus large…

  • S’ouvrir sur le quartier et le monde extérieur en favorisant la rencontre, l’interconnaissance et le tissage de liens sociaux entre personnes venant d’horizons différents.
  • Contribuer à donner une image positive et dynamique des habitants de logements publics

L’habitat groupé c’est quoi ?

Selon l’asbl Habitat et Participation, l’habitat groupé est « un lieu de vie où habitent plusieurs entités (familles ou personnes) et où l’on retrouve des espaces privatifs ainsi que des espaces collectifs. L’habitat groupé est caractérisé par l’auto-gestion (la prise en charge par les habitants), et par le volontarisme, c’est-à-dire la volonté de vivre de manière collective. Ce type d’habitat devrait permettre l’épanouissement de la vie sociale (au travers des espaces communs) sans altérer l’épanouissement de l’individu (au travers de sa sphère privée).

L’habitat groupé souhaite favoriser la convivialité, et se construit souvent autour d’un projet commun : renforcement de la cohésion sociale, développement culturel, diminution de l’empreinte écologique, mixité, mutualisation des ressources, sauvegarde du patrimoine, activités d’économie sociale, etc. »

Concrètement, A toi Mon toit gère et accompagne actuellement plusieurs habitats groupés solidaires et continue à développer de nouveaux projets.

Trois dimensions sont constantes dans ces projets 

  • Certains espaces sont partagés entre voisins (une buanderie, un jardin…)
  • Les habitants apprennent à se connaître et souhaitent s’entraider
  • L’habitat s’intègre dans un quartier (via des activités ponctuelles ou récurrentes)

On parle… 

… d’habitat groupé solidaire quand plusieurs logements autonomes sont regroupés au sein d’un même bâtiment ou sur un même site. Les espaces partagés entre les ménages sont, selon les cas, le jardin, une buanderie, une salle de jeux… 

… d’habitat communautaire quand plusieurs personnes isolées partagent une même maison ou un même appartement. La cuisine et le séjour sont communs. Seules les chambres (et parfois les coins toilettes) sont privatifs.

… d’habitat kangourou quand 2 ménages partagent un même bâtiment : au rez-de-chaussée, une personne âgée ou en situation de handicap. Et aux étages : une famille.

Les valeurs partagées

L’habitat groupé correspond à un choix de vie librement consenti par ses habitants. L’accompagnement des groupes d’habitants s’articule autour de valeurs communes qui doivent être partagées par chacun et qui sont notamment :

  • La solidarité

Nos projets s’adressent à des personnes qui souhaitent connaître leurs voisins, partager certains espaces et certains moments avec eux, recréer du lien social, s’entraider et vivre de manière solidaire.

Il est important que chacun puisse veiller à la convivialité des lieux et au respect des autres habitants (éviter toute forme de nuisance, respecter l’intimité et la vie privée, rester discret dans les parties communes…).

  • La mixité

Nos logements sont susceptibles d’accueillir tant des familles que des personnes seules, des jeunes ou des aînés, des personnes d’origine étrangère, des personnes en situation de handicap…

Certains bâtiments combinent espaces de travail et espaces de vie.

Vivre dans un habitat groupé, c’est accepter la différence et croire aux richesses de la diversité.

C’est aussi pouvoir se parler et s’adapter aux contraintes et réalités des uns et des autres.

  • La participation

La bonne gestion des espaces communs nécessite que les habitants s’approprient leur logement et qu’ils s’impliquent dans le projet.

Si chaque ménage occupe son logement comme il le souhaite, il participe aussi activement à la vie de l’habitat et aux décisions qui concernent le groupe.

Cette participation se traduit notamment par des chantiers de travaux, d’aménagement ou d’entretien, la cogestion des espaces partagés, l’organisation d’évènements divers etc.

Ceci bien sûr en tenant compte des possibilités, ressources, centres d’intérêts et limites de chacun.

  • L’ouverture sur le quartier

L’habitat groupé n’est pas un espace de repli sur soi.

Certaines activités ou évènements ponctuels sont susceptibles d’être organisés dans les espaces communs, tant par l’asbl que par les habitants. Ceci pour participer à la dynamique d’ouverture au quartier.

On a tous droit à un toit…

Pénurie de logements publics, discriminations à l’accès au logement privé, insalubrité, logements inadaptés, expulsions, surendettement, augmentation du coût des charges énergétiques… Les populations pauvres sont les premières victimes de l’exclusion sociale.

Complémentairement à son action de première ligne, A toi Mon toit tente de contribuer à sa manière à l’information, la sensibilisation voire l’interpellation du grand public et du monde politique sur les questions liées au droit au logement d’une part et aux alternatives que peut représenter l’habitat groupé d’autre part.

Concrètement, A toi Mon toit organise des évènements dans le but d’informer et de sensibiliser un public varié en matière, tantôt de droit au logement de manière globale, tantôt d’habitat groupé.

Compte tenu des sollicitations extérieures, de nos compétences et centres d’intérêt, de l’actualité, mais bien sûr aussi des ressources internes disponibles, nous veillons à participer au mieux aux dynamiques de réseau présentes sur notre territoire.